L'histoire du théâtre de l'Union Familiale

1930 – 1937 ❘ La création du théâtre

 

Cette salle de théâtre a été achetée  par un Prêtre, le Père HUGUES, au siècle dernier, dans les années 1930.

Elle était, à cause de sa couleur extérieure bleue, appelée « La Salle Bleue ». Il reste peu de souvenirs de ces premières années.

 

En 1937, un nouveau prêtre a été nommé (l’Abbé MARQUIS). C’est lui qui a créé L’ASSOCIATION DE L’UNION FAMILIALE.

Les membres de cette association, pour rendre hommage à l‘un des leurs, ont apposé une plaque avec cette inscription « Salle Madeleine et Albert BENARD ». 

En effet, ce couple, en plus de participer à de nombreuses représentations en tant que comédiens, passait la plupart de son temps libre à peindre, arranger, bichonner cette salle. Il l’appelait « sa résidence secondaire »….

 

Au début, l’Abbé MARQUIS y réunissait les enfants du patronage. Il emmenait souvent les garçons en promenade, et une femme, Marguerite MASSIANI, s’occupait des fillettes. Celle-ci avait un don inné pour la musique, le chant, la comédie. Elle apprenait donc aux enfants à chanter et à jouer la comédie. C’est vraiment elle qui a donné à cette salle sa  vocation artistique, car parallèlement, elle s’occupait de créer des spectacles avec un groupe d’adultes.

 

1945 – 1955 ❘ Les spectacles de Marguerite Massiani

Le début de la guerre de 39/45 a mis un frein à ces activités (l’exode, l’occupation d’Ezanville par les Allemands pendant quelques mois…)  Puis, la vie a repris son cours normal, enfin normal, c’est beaucoup dire, abstractions faites de toutes les privations inhérentes à la guerre…..

 

Sur le plan artistique, inlassablement, Marguerite MASSIANI montait des spectacles : comédies, opérettes, ballets où les enfants étaient déguisés avec des costumes faits en papier crépon, faute de tissu…Les spectateurs ne manquaient pas, bien au contraire, la salle était comble, ainsi que le balcon, il y avait même des spectateurs debout  (en ce temps-là, pas de télévision, ni de spectacles parisiens car  personne ne pouvait s’y rendre à cause du black out). Ces spectacles étaient souvent donnés au profit de confection de colis pour les prisonniers.

 

Cette activité s’est poursuivie jusqu’en 1955. 

 

Voici quelques spectacles crées par Marguerite MASSIANI :

 

  • CES DAMES AUX CHAPEAUX VERTS

  • LE VOYAGE DE MONSIEUR PERICHON

  • LE CHAPEAU DE PAILLE D’Italie

  • POIL DE CAROTTE

  • LA COCOTTE

  • LE COMMISSAIRE EST BON ENFANT

  • FABIOLA

  • LA POUDRE AUX YEUX

  • LA MAIN LESTE

  • MORT OU VIF

 

1955 – 1965 ❘ La reconversion

 

Durant cette décennie,  la salle a servi de lieu de culte, l’Eglise étant fermée pour cause d’agrandissement.

 

1966 – 1993 ❘ Les spectacles de Paul Bachy

Dès 1966, les spectacles ont repris, dirigés par Paul BACHY, Marguerite MASSIANI étant décédée.

Ont été créés :​​​

 

1983 – 1998 ❘ La fermeture

Longue période d’inactivité, causée par l’éclatement de la troupe, maladies, décès, manque de bénévoles et …l’engouement pour la télévision.

Depuis 1998 ❘ La nouvelle génération

Une nouvelle habitante d’Ezanville, Sylvie GEREMIA, s’étonne de cette salle inoccupée. 

Avec son amie,  Chantal FREBET, toutes deux comédiennes en herbe, elles contactent  l’UNION FAMILIALE, et  proposent la formation d’une nouvelle troupe de comédiens.

 

Leur dynamisme aidant, elles trouvent un premier  metteur  en scène, ABEL CAFFIAUX, puis PIERRE KEBAILI et montent de nouveaux spectacles. La nouvelle troupe, baptisée « La compagnie de l’UNION FAMILIALE,  jouera :

 
 

En 2011 ❘ Le théâtre se diversifie

Un groupe de jazz ‘JAZZ TRIBU’, animé par Stéphane LEON et Michel COUTOULY, investit le Théâtre. Leur projet  est de taille : développer la partie musicale du lieu, en jouant bien sûr, mais aussi permettre  à de jeunes artistes de talents de se faire connaitre.

Désormais, pratiquement tous les mois, un concert  est organisé et tous les genres musicaux sont représentés. 

Enfin, il est important de souligner que toutes les personnes œuvrant pour l’UNION FAMILIALE sont BENEVOLES.

 

Les fonds récoltés ont permis, notamment,  de restaurer le théâtre où d’importants travaux ont été entrepris (toiture, isolation, électricité, peintures intérieures, mises aux normes, etc….) 

 

Le changement des sièges, ainsi que d’autres travaux (régie) pour le confort des spectateurs ont été réalisés.

 

Les fonds récoltés permettent également de soutenir d’autres actions sociales, par exemple du soutien scolaire.

Vous, Chers Spectateurs,  que nous remercions pour vos encouragements, vous qui nous donnez tant d’angoisses et d’émotions et pour qui nous consacrons presque tout notre temps libre, nous espérons de tout cœur vous voir bientôt dans ce lieu riche de son passé et avoir le bonheur de vous entendre à nouveau rire et applaudir...

A BIENTOT

Newsletter

logo_ezanville_bleu.png

© 2020 -  Théâtre de l'Union Familiale